On pourrait vous mentir en vous disant que La Poste avait perdu la lettre de Nat et Flo, celle qu’ils, depuis leur navire, nous envoient chaque été (depuis l’an dernier…). On aurait pu vous faire un coup comme ça. Seulement il y a quelques jours on vous disait qu’il s’était passé pas mal de choses cet été et que nous étions tout simplement « ailleurs », loin du clavier et des pages web de So Rad Le Mag.

Une balade entre les piles de courriers de l’été plus tard, nous retrouvions cette lettre, au goût d’iode et de sel, où l’on peut entendre les drisses claquer dans le vent et l’écume s’abattre avec fracas sur le reef. Il est venu le temps de s’assoir et de se laisser conter ce bout d’histoire, celle Nat et Flo sur un bateau.

« 27 aout de l’an de grâce 2015

Port d’Etel, Quai 6, ponton 8,

Salut Colin,

Ce qu’il s’est passé cet été ? Hé bien comme d’hab’, un petit tour en bateau. Cette année nous sommes partis sur 2 semaines en restant en Bretagne. Nous avons eu du vent assez light dans l’ensemble, donc parfait pour s’envoyer des sessions en kite et en surf avec une belle entrée de houle.

Un petit arrêt aux Glénans pour commencer notre trip, parfait pour le kite. Florian continue de développer son sens du freestyle strapless. Il en est déconcertant de facilité. Pour ma part je tirais des bords en essayant de jumper, cool. Nous avons eu du beau temps et c’était plutôt plaisant.

Levant l’ancre direction l’ile de Sein (pointe Finistère), Les dauphins nous ont accompagné au levé du soleil, nous offrant un magnifique spectacle.

Arrivé à Sein, on se retrouva avec des prévisions à plus de trois mètres de houle !!! En plein mois d’aout !!! C’était ouf et inespéré pour nous. Les instants qui suivirent furent à bases d’explorations de l’ile et de ses moindres recoins, afin de dénicher de bons breaks susceptibles de fonctionner.

Nous avons surfé pendant trois jours !!! C’est juste devenu frustrant lors du pic de houle. Trop gros pour la côte exposée, et à peine suffisant pour que le spot de repli (qui avait juste l’air dingue) ne se remplisse et ne fonctionne vraiment. Nos journées étaient rythmées par la marée, entre sessions de surf et de kitesurf, la bruine et le temps maussade noircissant légèrement le tableau. Tout était détrempé et rien ne séchait, remettre la combinaison humide avant de se jeter à l’eau devint un instant délicat, mais c’est la vie de boat, et c’est comme ça. Il fallait s’adapter et les vagues étaient trop bonnes de toutes les manières.

Après quelques jours, nous sommes repartis. Manquant de vent sur le retour, les Glénants s’imposaient comme l’évidence de ce voyage et, le beau temps réapparaissant, nous ne nous sommes pas pressés de rentrer. Le forecast annonçait encore un bon mètre cinquante de houle et au détour d’une petite crique, La Consécration !!!! Un cadre de dingue, pas l’ombre d’une âme, une superbe reforme laissant filer des vagues d’une excellente qualité, le boat trip prend alors tout son sens… Merci.

Le lendemain matin, nous avons repris la mer pour arriver le soir, juste à temps pour rejoindre les copains en soirée !

Une fois de plus, superbe expérience. Ça nous motive toujours plus pour notre projet. Pour la suite, nous essayons de nous former au maximum professionnellement afin de trouver facilement du travail à l’étranger. Le prochain départ ? Cap au sud ! Mais avant cela, il nous reste des bricoles et plus de sécurité à apporter au bateau, ainsi qu’un désalinisateur et bien sûr toujours plus de matos de ride 😉

Voila pour cette fois,

A bientôt on espère !

Nath et Flo

PS : la vidéo pour résumer tout ça avec des images qui bougent.

BOATTRIPWINDSURF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *