SO RAD REPLAY – Pièce de Mille 14 – III

Toujours dans notre rétrospective express de l’année écoulée, retour cette fois sur notre magik trip in da West Indies en juin 2014… Bonaire… Anytime hun’

10406877_10152254094372709_3090976286937202325_nLe dernier soir de la coupe du monde PWA, devant le coucher de soleil, à la remise des prix. Affamé par une journée passée sous le soleil et les embruns, c’est en allant chercher un peu de ces excellentes brochettes de fruits de mer (ni plus, ni moins que des gros bigorneaux rôtis au bbq au final, mais qu’est ce que c’est bon!!!), que je croise Nico Akgazcyian s’apprêtant à rentrer vers son hôtel en planche à voile. Je saute sur l’occasion pour lui demander d’envoyer deux trois tricks à ras la plage dans le soleil couchant. « J’ai pas mes chaussons, mais t’inquiète ça va le faire« . Nico est un grand adepte du ride en chaussons, pour le freestyle tout du moins où il a besoin d’un maximum d’adhérence dans toutes ses figures… Présent aussi, quelques autres riders dont le tout jeune israélien Johnny Yagen, l’allemand au grand coeur (il offrira son gréement le lendemain à un jeune local sans voile) Adrian Beholz, l’anglais Max Rowe, … pour ne nommer qu’eux.

Johnny Yagen
Johnny Yagen

Attiré par le show que les boyz nous offrent comme un vieux vautour sur une carcasse de boeuf musqué putréfié, un photographe de la PWA se pointe, se met derrière moi et me dit que je le gène… Ça doit être mon méga télé-objectif qui rentre dans son champ de vision… Je m’en fous je veux trouver un autre angle en m’avançant dans l’eau un peu plus bas. Cinq minutes plus tard, le revoilà qui me sort la même!!! Pour le coup je ne bougerai pas et continue de filmer avec ma caméra quasi jetable à coté des appareils à 10 000€. On est rad ou on ne l’est pas eh!!!

son: M. Oizo-Unicat

La soirée s’enchaîne, des piquets d’un mètre sont enflammés et le spectacle continue au rythme d’une musique locale, dansante à souhait. Le challenge est de sauter par dessus les flammes sans se brûler le derrière. Un kid du coin va même jusqu’à faire un salto avant au dessus du brasier… Un moment bien cool, empreint de vibes caribéennes, je me couche avec les mélodies des percussions dans la tête.

10471312_10152254094307709_7119146618905556575_n

Le lendemain est dédié à la préparation de l’évènement des Prokids. C’est la dixième édition de l’évènement cette année, et c’est plus de soixante kidz. Des locaux bien sûr, mais aussi venant du Mexique, d’Israël, et des Îles voisines Aruba et Curaçao qui sont présents sur l’événement. Une journée bien remplie qui se termine comme tous les soirs par un concert de musiciens locaux.

Ruben a faim, moi aussi. En rentrant vers l’hôtel par des petites routes paumées, il me dit de m’arrêter devant une enseigne clignotant dans la nuit. « Bon Apétit »… Ça ne peux qu’être bon. En fait c’est un restau chinois où à priori seuls les locaux se rendent…  La fumée des cigarettes de quatre clients assis au comptoir à regarder le match, lâchant quelques commentaires de temps à autre tout en sirotant leurs rhums. Un ventilateur tourne lentement, il fait chaud, des chiens aboient non loin, j’espère qu’ils ne s’en servent pas en guise de boeuf, de poulet ou de porc, comme proposé dans les plats… Lâchant un timide « Bow notch » (« Bonsoir » en papiemento, le créole du coin), deux regards se lèvent à peine, il fait chaud. Je dois être le seul européen dans ce bouiboui et je ne m’y serais peut être pas rendu tout seul… En attendant que notre commande soit faite, le patron nous file un rhum et un bol de pruneaux dont la moitié sont séchés et archi salés, l’autre ressemblant plus aux pruneaux classiques. Le combo est intéressant mais pas super bon, je préfère quand même les bonnes vieilles cacahuètes. 

10459913_10152254094457709_1927380759644256646_n

Avec un peu de chance, la prochaine expérience culinaire risque d’être vraiment rad et goûtue avec au choix, la soupe de cactus ou d’iguane…

A suivre bientôt sur So Rad Le Mag…

Colin d;{-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *