Mieux vaut tard que jamais, mais l’apéro fut plus long que prévu. Voici le deuxième épisode des aventures de la couz’, novice en immersion totale dans le toujours très joli et toujours très propre monde de la glisse … (crédit photo: So Rad)

« Jour Numéro 2 au Glissadstan.

  • Une nouvelle rencontre d’importance aujourd’hui: La Tramontane!!!! Belle garce, elle sait préparer son entrée et s’est faite attendre toute une journée avant de pointer le bout de son nez. Et encore, elle n’est pas stable (quoi que cela veuille dire…). Mais elle est là pour rester paraît-il. Du coup ce matin, les camions sont vides et les blonds sont sur l’eau.

2 épreuves à voir depuis le bord de la page:

  • Une épreuve de vitesse entre les planches-cerf-volants et les planche-à-voile (je décode pour les non-initiés).
  • Une épreuves de figures de style pour les planches-cerf-volants.

Alors comme ça, je vous dit plage et compèt’ de glisse, vous vous imaginez surement en train de faire bronzette en matant des abdos à la jumelle. Détrompez-vous ! Si vous caressez l’idée de venir nous rejoindre au MDV (Mondial du Vent ignares ! Je m’adapte), mieux vaut venir préparé.

  • Tout d’abord avec la Tramontane (Vous allez voir c’est ma meilleure amie celle-là. Haha…), c’est en mode tempête de sable du Sahara sur la plage de La Franqui. Les filles, si vous voulez un peeling gratos des plus efficace (voire abrasif) pointez-vous en mini-short-débardeur demain ! Sinon venez avec des chaussures montantes et chaussettes, col roulé, manches longues ET gants.
  • Astuce made-in-Glissadstan : Certains étaient prévenus et sont venus avec les masques de ski. Du coup un instant j’ai cru à une invasion de Savoyards poussés hors de leurs montagnes par le manque de neige ! ( Stupid me ! J’avais oublié que les Savoyards ne quittent jamais leur « pays »).

Quelques images sympas qui donnent envie de braver les éléments :

  • Des filles sur l’eau! Oui! Oui! Ouiiii ! Allez les filles!!! D’ailleurs on en reparlera. Car j’ai comme l’impression que le monde des glisseux est en sérieux manque de féminisme  bien (ou mal) placé. So Rad ne savait pas ce qu’il faisait en me laissant tribune libre pendant une semaine. (ndlr: ce webzine est assujetti à la censure… attention)
  • Les ailes de kite (les cerf-volants qui tirent les planches avec les bonhommes dessus) au repos, tels des morses-papillons-aliens qui prendraient le soleil sur la plage.
  • Pas besoin de jumelles ! (De toutes les manières avec le masque de ski c’est pas facile). Les glisseux passent au ras du sable et se rattrapent pour hier en en mettant plein la vue au public ! (So Rad faisait le difficile, mais moi j’ai trouvé ça joli).

Cet après-midi on part à la découverte d’un des haut-lieux du Glissadstan : Le WESH CENTER CREW.

  • Première chose à savoir, Wesh (ndlr: aka Julien Taboulet) c’est un mec, et le WCC c’est son club de planche à voile. Parce que sinon dit comme ça on aurait pu penser à un gang de kaira des années 90.
  • Qui a dit que les glisseux étaient des gamins mal-grandis chauvins et élitistes ? (Moi ? Jamais à voix haute…). Cet endroit vous prouvera le contraire! Familial, convivial, et en plus ils ont des burgers volants. Mais encore une fois méfiez-vous : Oubliez bikini et paréo. La tenue de rigueur ici c’est combi néoprène intégrale ou parka-doudoune. Je n’en dit pas plus, mon petit doigt me souffle que So Rad vous prépare quelque-chose sur le sujet. (ndlr: shhhhuuuuuuuuttttt c’est un secret…)

Allez à demain !

Anne C. The inside outsider.

P.S. Au Wesh Center Crew, on a recroisé Jordan, bonne nouvelle les filles, il a un petit frère. »

La suite demain soir. Promis on essaiera de vous publier ça plus tôt…

3 réactions au sujet de « SO RAD CHRONICLES – La Chronique du Novice – MDV part II »

  1. Erreur ! Il y en a au moins 2 !
    Je connais 2 savoyards qui sont au mondial du vent ! Ils habitent tous les 2 un hameau de 23 habitants au lieu dit « le Villaret » … Et le pire, c’est qu’ils ne se connaissent pas !
    Le savoyard est un grand voyageur, tout comme les Rochelaises ! Soizic

  2. Ahhhhhhhhhhhhh non!!
    Tu commences pas avec les savoyards Anne la couz’, laisse la neige fondre (même si c’est pas parti pour…) et attendez vous au débarquement So Raaaaad!
    les planches sont waxées (au Beaufort) et les chiffons dépoussiérés et on sort du pays pour les grandes occasions! On est jamais là pour être ici!!!
    Aller, trinquez pour nous. Sam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *