SO RAD CHRONICLES – La Chronique du Novice – MDV part IV

Après une semaine en immersion complète dans le milieu, la couz’ Anne C., novice de son état a été capable de s’infiltrer incognito et nous livre les secrets de sa réussite. Pour vous mesdames z’et messieurs, morceaux choisis.

« Pour bien s’intégrer au monde des glisseux, il y a quelques petites choses à savoir.

D’abord, il peut être utile de se rendre incognito en enfilant un déguisement adapté:

  • Mèches blondes et lunettes de soleil par tous les temps (même de nuit) sont essentiels. Vous m’entendez? E-SSEN-TIEL!!!! Si vraiment vos cheveux sont trop foncés pour supporter une couleur, il vous faudra avoir une coiffure habilement échevelée, ou le crâne rasé.
  • Ensuite, après être passé à votre salon UV (et oui, le bronzage fait partie intégrante de la panoplie), allez en magasin faire le plein en fringues de marques spécialisées. Bien sur, vous choisirez plein de T-shirts aux couleurs fluo, et rajouterez une casquette dans le panier. ATTENTION!!! Si vous voulez être crédible, il ne faudra pas mélanger inconsciemment les marques associées aux différentes disciplines. Il y a des marques ultra- spécialisées. Par exemple la marque de la Grenouille Blanche. Vous connaissez pas ? C’est normal, ils ne vendent que aux glisseux-cerf-volants sur neige qui ont les pieds palmés. (ndlr: on ne sait pas de quoi l’auteure de ces lignes parle… cette marque est tout à fait fictive… toutes moqueries et autres sous-entendus seraient purement irrationnels). Puisqu’on en parle, il faudrait que quelqu’un m’explique comment les dites-marques font pour survivre avec une cible-client aussi limitée ?!!? Surtout quand la moitié d’entre eux ne payent pas!!! (ndlr: si seulement…) Prochain dossier So Rad: Les Secrets Marketing du Monde de la Glisse.  (ndlr: ah bon !!!)
  • Eh oui, ça coûte cher d’être un glisseux ! Habituez-vous rapidement à cette idée, surtout qu’il vous reste encore à acheter le matériel si vous persévérez dans cette voie. Et croyez-moi sur parole, le matos n’est pas donné!!! En plus c’est fragile ces trucs là, et ça évolue vite, il en faut toujours plus… Demandez aux glisseux du MDV ce qu’ils en pensent!!! Ah oui non, pardon, c’est vrai que la plupart sont sponsorisés et ne payent ni matériel ni fringues… Bref vous n’avez plus qu’à devenir très bon très vite.

10173576_10152122025962709_4644048653330282980_n

Vous voilà fin prêt!!! En apparence seulement. Car dès que vous ouvrirez la bouche, la supercherie sera dévoilée!!! Je vous conseille donc de bosser votre vocabulaire en visitant So Rad au moins une fois par jour (ndlr: mais cinq fois par jour sera une thérapie plus efficace… On dit ça on ne dit rien…). Faites le sérieusement si vous ne voulez pas vous retrouver comme moi, à écouter 4 glisseux pendant 5 minutes sans même savoir s’ils parlent encore français (La réponse est non d’ailleurs!!!) En attendant, j’essaye de convaincre So Rad de vous faire un lexique…

Pour finir cette chronique, oubliez tout ce que je viens de vous dire. Vous ne pouvez pas comprendre un glisseux si vous n’êtes pas un glisseux. Ces gens là font des trucs tellement fous juste avec leurs corps et des bouts de plastique, au milieu d’une nature parfois dans ses formes les plus extrêmes. On ne peut pas vraiment les comprendre sans avoir connu au moins une fois les sensations pour lesquelles ils vivent. (ndlr: TOUSSSSS A VOS BOOOAAAAARRRRDZZZZZ!!!)

Allez on va finir là dessus. Sortez de chez vous et bon courage.

Anne C. »

Bah voilà vous savez ce qu’il vous reste à faire, la prochaine Chronique du Novice bientôt sur So Rad

2 réactions au sujet de « SO RAD CHRONICLES – La Chronique du Novice – MDV part IV »

  1. Jules vous êtes le frère à Colin aaaa C’est vrai quelle dessine bien votre cousine 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *