SO RAD EN BALADE – Chronique d’Une Assiette – Chapitre III

L’entrée camouflée dans la végétation luxuriante, un dédale de portes et de végétaux avant d’arriver devant un magnifique BBQ taillé dans la roche. Une terrasse en bois au milieu des pinèdes, des salades de pâtes, des packs de partout. Et du monde, surtout du monde… Où suis je? J’aperçois Alex et Cindy dans un canapé. Des gens passent, dansent, rigolent… J’entend Benoit rire aux éclats, il essaye de parler mais n’y arrive plus, il n’est pourtant pas très tard…  L’atmosphère est chargée de bonne humeur et de bonnes odeurs.

Capture d’écran 2014-05-21 à 18.38.12

Ils ont l’air plutôt sympa ici. Ça tombe bien, l’anniversaire de Béné, c’est là que ça se passe et c’est aussi ici que notre Chronique d’Une Assiette poursuit son cours.

Le jeune stagiaire du California Street, le surfshop Canaulais qui ouvrait un chapitre plus tôt une nouvelle enseigne coté lac, est aussi là. Théo de son prénom se fait malmener par Alex. Au moment où il s’apprête à parler de son cher pays natal, le pays basque, Alex s’est approché de lui et lui assène une énorme mais non moins magnifique biffle faciale. La saucisse ruisselante de gras et de ketchup explose sous la violence du choc devant un public éberlué. Ni une ni deux, « sous-fifre », car tel est son surnom pour ce soir, s’empare de son verre de Leffe et le boit. La joue rouge et tout calmement il se redresse face à Campet, tel un serpent à sonnette sur les mélodies de son maitre. Ce qui se passe ensuite est tout bonnement incroyable… Se délectant des histoires abrutissantes de nos deux larrons Ben et Alex depuis le début de la soirée, Théo le basque imberbe aura vite compris comment réagir face à ces jeunes délinquants médocains… Je crois que c’est le brumi le plus dégueulasse qu’il m’ait été permis de voir!!! La barbe de notre protagoniste hypstérisé ruisselle de bière, de salade pré-mâchée et de salive suite à cet instant, et vous lecteurs, vous demandez sûrement ce qu’est un brumi… Nous nous contenterons de vous le présenter, en n’écrivant que le mot entier: brumisateur. Que vous dit votre imagination maintenant?

Tout le monde sur place est mort de rire, vous connaissez le terme « qui fait le malin, tombe dans le ravin« , on pourra dès lors aussi utiliser « qui biffle autrui, se prend un brumi« …

Je ne sais pas qui a été le premier à brumiser l’autre, mais quand on leur demande de nous dire le truc le plus marquant de leur histoire, c’est assez marrant.

A.C.L. AKA Anne Charlotte la compagne d’un certain Benoit que l’on a perdu depuis quelques temps… ah non pardon il danse. « Moi c’est mes parents qui se souviendront toute leur vie d’Alex. À un anniversaire il s’était pointé déguisé en Super Man… Depuis c’est LE Super Man de Longabeach pour eux » En même temps il y a de quoi être traumatisé.

Benoit, lui, s’était endormi trop tôt. Alex nous explique: « Le seul truc qu’il pouvait faire, c’était dire qu’il avait mal et de bouffer du surimi, et c’est pas bon le surimi, il est resté plus de 7h le bras collé contre lui même , tenu par du scotch. »

D’ailleurs, son souvenir préféré au Benoit, c’est le ski… mais attention pas le ski à la montagne non, le ski dans Paris… Trop rad’ les boyz quoi!!!

urban skiing from Benoit Paillard on Vimeo.

Si seulement la soirée s’était arrêtée quand tout le monde est reparti… Mais non, il y en a un qui avait son surf dans son coffre de voiture, c’est encombrant un surf dans une voiture quand on veut dormir dedans… Il faut donc mettre le surf sous la voiture. Le problème quand on a fait fondre son cerveau la veille, c’est que le lendemain matin, deux solutions s’offrent à vous. Ou le surf s’est fait tirer, ou vous oubliez que le surf est encore là. Vous roulez donc dessus avant de vous en rappeler, ce qui doit être vraiment très frustrant…

anne C. Artwork

Sur ce, nous vous laissons, vous pouvez relire les chroniques, toutes d’ailleurs. Mais si ça vous chante on va en faire d’autres parce que chez So Rad on aime bien raconter les histoires.

Laterz folks

Colin d;{-

Revivez en littérature tous ces petits instants « bon enfant » avec: Intro, Chapitre I, Chapitre II, on vous offre les bonus bientôt 😉

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *